La Progression et non la Perfection

Comme pas mal tous le monde, je regarde les barils aux NFR religieusement. Chaque matin, avant de me lever de mon lit, je cherche une vidéo de piètre qualité sur YouTube et je me tape 8 minutes de runs qui font rêver. Cette année je suis estomaquée par la qualité des chevaux et des rideuses. Dans le troisième round, quand le record de piste a été brisé 2 fois back à back (Kassie Mowry avec un 13.36 et Hailey Kinsel avec un 13.11), je suis restée silencieuse pendant quelques secondes. Je ne sais pas pour vous, mais quand je vois que choses comme ça, je passe par une gamme d’émotions. Je suis étonnée, émerveillée, fascinée, puis un peu jalouse.

Je me suis surprise dans le passé à dire des choses comme : « Ouin, mais son cheval vaut surement 250 000$ » ou bien encore « C’est certain qu’être riche de même ça aide à se rendre là » ou n’importe quelle autre phrase qui explique le fait qu’une personne performe aussi bien. C’est probablement un mécanisme de défense que nous avons tous pour nous sentir un peu moins poches quand on voit des filles ou des gars rider comme ça et gagner des grosses runs et des gros chèques.

Tout ça étant dit, je me suis aussi rendu compte, au cours des années, que les gens sont où ils sont pour une raison. Peut-être qu’une fille est aux NFR parce qu’elle est extrêmement riche, mais elle doit quand même faire tous les mêmes rodéos que les autres et elle doit travailler aussi fort que tous le monde. L’argent peut t’acheter un cheval, mais pas du talent ni de la détermination.

De cette réflexion est née la conception d’une notion. La notion de la progression et non de la perfection. Tous ce qu’a vécu Hailey Kinsel dans la dernière année (championne des college rodeos, championne des Americans, qualification aux NFR etc.) a été une progression vers la run de sa vie qui fait en sorte qu’elle détient maintenant le record de piste dans l’aréna des NFR au Thomas and Mack Center à Vegas. Dans le même sens, tout ce que tu auras vécu dans ta carrière de barrel racer va un jour te mener vers la run de ta vie à toi aussi. Ce ne sera peut-être pas au Thomas and Mack, mais, peut-être à St-Tite ou aux BFA ou aux finales de ton association.

Je trouve cela inspirant de voir des gens vivre des moments grandioses comme celui qu’a vécu Hailey Kinsel avec son 13.11 secondes. Sincèrement, je crois que le fait de mettre l’accent sur le progrès que nous faisons à chaque fois que l’on swing la patte par-dessus notre cheval pour allé faire une run, nous rapproche de nos buts et de nos objectifs. Il ne faut pas appréhender les plus belles victoires et les buckles en or parce que des fois c’est long avant qu’elles arrivent. À la place, il faut garder espoir que ça va arriver un jour et célébrer les plus petites victoires qui mèneront aux grandes.

Les filles comme Hailey Kinsel sont là pour nous faire rêver, puis un jour on se rendra compte qu’on est enfin en train de vivre le rêve nous aussi. Il faut juste être patient … un peu pas mal!

Mention spéciale à une de mes lectrices, Maxine Godin, pour la réalisation de ton rêve, ce week-end au BFA! Maxine a remporté le titre de championne-réserve Youth Futurity aux BFA. Félicitation 1000 fois. Voilà une autre preuve que le progrès mène au succès

18620268_1517469661656418_4752858545163445345_n.jpg

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s