Réflexion

La saison 2017 tire à sa fin pour la plupart des gens. Je trouve que les fins de saison sont l’occasion parfaite pour faire le point sur nos performances et pour refaire notre liste de goals pour l’année à venir. J’ai donc décidé de faire une partie de ma réflexion 2017 sur mon blogue pour vous inspirer à travailler sur vos propres game plan pour 2018. 

 

Ce que j’ai appris

  • Se laisser du temps

Quand ça commence à aller trop bien, on peut s’emballer et commencer à changer nos techniques radicalement pour gagner encore plus de millièmes. Cependant, ces changements ne résultent pas toujours en quelque chose de positif. La plupart des montures ne comprendront pas pourquoi plus ça va bien plus tu whip/kick/cris whatever, et en général ils associent ses actions à quelque chose de négatif et ça ne marche plus après quelquefois. Il faut être de plus en plus agressif; allez-y GRADUELLEMENT! Il faut se laisser du temps. Notre cheval doit s’adapter à notre style et devenir de plus en plus agressif avec nous. Prendre son temps nous permet de garder le mental de notre cheval intact et ça lui permet aussi d’aimer le fait d’aller de plus en plus vite au lieu de ne pas comprendre ce qui se passe.

  • Beaucoup de prévention

Mon début de saison a été un peu rough, ma jument s’est fait un bobo en début de saison qui la suivit tout au long de l’été de manière très subtile. J’ai appris avec ce bobo qu’il faut prendre le temps de bien faire les choses pour réduire les conséquences à long terme. C’est ok de prendre off (même sans back-up horse………) et de scratcher quelque show. Finalement, après une chaudière de poultice, beaucoup l’hydrothérapie et une dizaine de traitements sur la théraplate, ma jument est revenue sur pied. Après cet accident je suis devenue un peu freak sur la prévention. Je ne voulais plus de claquage ni rien d’autre dans le genre. L’important, c’est d’avoir des membres prêts à travailler et aussi des membres prêts à être au repos. Le refroidissement est aussi important que l’échauffement. Ne soyez pas gêné de frotter et de crémer et de faire des bandages!!

  • Pousser les autres…mais pas trop

J’ai fait du coaching pas mal cet été et ça m’a ramené un peu dans le passé. J’ai réalisé que les gens doivent être poussé, mais toujours dans la mesure du “supportable”. J’ai vraiment fait mon possible pour amener mes élèves au maximum de leurs capacités sans les mettre sous trop de pression. Je crois sincèrement que tout le monde a ce seuil de tolérance par rapport à la pression et je crois sincèrement qu’il n’est pas bon de dépasser ce seuil. Que ce soit pour mes élèves, pour mon cheval ou pour moi même, j’essaie d’avoir le degré de pression idéal pour maximiser les performances.

Voilà quelques traces de mes réflexions 2017, en espérant que cela vous pousse à refléter également! Je reviendrai bientôt avec d’autres segments semblables pour vous présenter mes produits favoris de la saison et les meilleurs moments du baril au Québec selon moi!

N’oubliez pas de me suivre sur Facebook (rodeo and things) ainsi que sur insta (@rodeoandthings)!

 

 

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s