Comment Avoir un Cheval Qui Veut Travailler

Dans mes articles précédents, j’ai beaucoup parlé de l’importance d’avoir un mental de fer. Ce que je n’ai pas vraiment abordé c’est l’importance de s’assurer que notre cheval est aussi on top mentalement.

Cheval qui stress? Cheval qui est tanné? Cheval qui ne veut pas rentrer dans la chute? Peut-être allez-vous trouver une solution potentielle à vos petites misères.

Le stress du rider

Quand un cheval est nerveux au show, il est important de se demander d’abord si cela peut être causé par la nervosité de son cavalier. Si je me prends en exemple; ma jument Flashy est un cheval très allumé, au show comme à la maison. Lorsque j’avais de la misère à gérer mon stress en compétition, elle devenait super nerveuse, j’avais de la misère à capter son attention et elle gossait pour rentrer dans le ring. Maintenant (avec les trucs de Mind-Gym: article précédent) j’ai appris à laisser la plupart de mon stress au trailer. Ma jument reste quand même allumée (je ne fais pas de miracles!) mais au moins elle est concentrée et n’hésite jamais à rentrer dans la chute. Ceux qui la connaissent savent qu’au contraire elle veut trop y aller (sérieux c’est presque épeurant guys!) Alors s’il ne s’agit que d’un problème de cavalier comme moi, allez lire mon article sur Mind Gym, vous allez sûrement y trouver quelque chose pour vous aider.

Il est aussi possible que notre cheval soit juste tanné. Parfois lorsqu’on travaille trop le patron sans jamais vraiment donner de break à nos chevaux, le résultat est négatif. Fallon Taylor, dans sa clinique, nous a expliqué que travailler 5 min avec un relâchement est beaucoup plus efficace que de travailler son cheval une demi-heure dans les barils. Le fait de relâcher toute la pression de sur notre monture lorsqu’il fait bien sa job, lui fait aimer sa job.

Le plan d’entraînement

Dans un article Sue Smith propose son plan d’entraînement d’une semaine dans la saison de show. Elle dit que la première journée après la compétition c’est un break. deuxième journée elle ne demande rien de trop difficile à son cheval, elle fait beaucoup de cercles et de lignes droites, très relax, elle veut garder son cheval le plus zen possible. Jour 3, elle en demande un peu plus, elle demande de rassembler et fait des cercles (en demandant une forme parfaite) de différentes grandeurs aux trois allures. Elle précise que plus le cheval va bien moins elle va vite, car la vitesse a tendance à rendre les chevaux stiff et elle veut vraiment relaxer ses chevaux à la maison entre les shows. Le quatrième jour c’est le jour de l’assouplissement. Des contre-arcs dans les cercles et en ligne droite, des cercles au lope, des roll back, etc. Elle veut assouplir ses chevaux au max et les garder au travail. Encore une fois, elle demande à ses chevaux de garder une forme parfaite. Jour 5, jour de cardio, trail au trot. Jour 6, le jour avant la compé, elle travaille le patron en exagérant le point faible de son cheval. Jour 7; pret a compétitionné. (Micaela Myers, 2011, horse channel.com)

Avoir un plan d’entraînement peut nous aider à lâcher les barils et travailler autre chose. Des fois, lorsqu’on ne sait pas trop quoi faire, on travaille le patron. Cela peut apporter du stress supplémentaire à notre cheval sans qu’on le sache vraiment. Écrivez ce plan sur une feuille et mettez-la sur le boxe de votre cheval pour vous en rappeler.

À la maison il faut prendre ça cool. Il ne faut pas stresser notre monture. Il faut apprendre à RELÂCHER. Allez en trail, ridez smooth, fait des drills relax, marchez le patron.

Cheval en Santé?

Par contre, ne pas travailler les barils ou intégrer l’idée des petits cercles et de la pression sur les membres lors de l’entraînement peut potentiellement créer des blessures à long terme. Il est certain qu’il est excellent de faire de la trail et du cardio mais cela ne prépare malheureusement pas le corps du cheval à faire une run solide et sécuritaire. C’est pour cela que j’adore les drills! Elles me permettent de muscler mon cheval de la bonne manière sans trop faire de barils à la maison. Si le cheval est mal musclé et qu’il a mal lorsqu’il court, il est certain qu’il ne sera pas volontaire au show.

Aussi, il se peut que votre cheval ait simplement besoin d’assistance vétérinaire. Si un problème survient du jour au lendemain; faites checker les dents, regardez pour des ulcères (très souvent en relation avec le stress) etc. Faites comme moi et gardez votre vet et votre maréchale sur speed dial dans vote cell!

LIENS UTILES

Article sur Sue Smith

7 day plan; drill diary de Fallon Taylor

Mon article sur mind gym

Charmayne James – Why Your Horse Quits Working (elle parle de l’importance de bien travailler son cheval pour qu’il aime sa job. La position qu’on lui montre à avoir autour des barils est super importante.)

Danyelle Campbell – How Often do You Work Your Horse (L’importance d’avoir des chevaux heureux et de ne pas trop en faire pour rien.)

Voilà! j’espère que cela vous aidera à garder vos chevaux heureux et à l’ouvrage!

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s